Cotisations sociales VDI : quels avantages pour les VDI ?

D’abord, en VDI, c’est géré par l’entreprise partenaire, qui fait les déclarations auprès de l’URSSAF.

Ensuite, la flexibilité. Les cotisation sociales VDI sont proportionnelles aux revenus. Donc vous cotisez en fonction de vos revenus en fonction d’un trimestre à l’autre. (Par conséquent, lorsque vous n’avez pas de revenu, vous ne cotisez rien).

Enfin, une exonération pour des faibles revenus trimestriels liés à l’activité du VDI. En effet, lorsque la rémunération perçue par le VDI, avant l’abattement de 10 % pour frais professionnels, est inférieure à 567€. Dans ce cas, l’URSSAF applique l’exonération des charges sociales.
A savoir que le revenu brut est la somme des revenus (commissions brut + Marge brut). De plus, l’abattement forfaitaire de 10% est appliqué avec un minimum de 150€. (Soit égal à la valeur de 6 plafonds horaires de la Sécurité sociale.) Et un maximum 425€. (égal à 17 plafonds horaires de la Sécurité sociale.)

Cotisations sociales VDI en France

La Vente Directe par Réseau est légal

L’activité du VDI en France est règlementée depuis 1993

Cotisations sociales VDI en France

Assiettes de cotisations des charges sociales du VDI

TrancheRémunération brute trimestrielle après abattement de 10% de frais professionnelsAssiettes forfaitaires trimestriellesCotisation forfaitaire par trimestre à la charge du VDILe restant à la charge de l’entreprise partenaire du VDI
Ainférieur à 567€ (après abattement)Exonération0€0€
BDe 567€ à < 1134€ (après abattement)52€17€ (soit 33% de l’assiette)35€
CDe 1134€ à < 1512€ (après abattement)156€51€ (soit 33% de l’assiette)105€
DDe 1512€ à < 1890€ (après abattement)662€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
EDe 1890€ à < 2268€ (après abattement)851€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
FDe 2268€ à < 2457€ (après abattement)1040€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
GDe 2457€ à < 2835€ (après abattement)1323€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
HDe 2 835€ à < 3 024€ (après abattement)1512€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
IDe 3 024€ à < 3 402€ (après abattement)1796€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
JDe 3 402€ à < 3 591€ (après abattement)2079€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
KDe 3591€ à < 3969€ (après abattement)2552€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
LDe 3969€ à < 4158€ (après abattement)2835€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
MDe 4158€ à < 4536€ (après abattement)3308€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
NDe 4536€ à < 4725€ (après abattement)3686€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
ODe 4725€ à < 5103€ (après abattement)4064€17% de l’assiette (1)33,31% de l’assiette (1)
PA partir de 5103€,
pas d’abattement forfaitaire pour frais professionnels
*salaire réel17% de revenu Brut trimestriel (1)33,31% de l’assiette (1)
Tableau à titre indicatif de 2020. Ces assiettes évoluent chaque année, pour avoir les mises à jour ou des changements, regardez le site d’URSSAF.

* Si la rémunération brute trimestrielle dépasse le seuil de 5 103 €, alors l’entreprise partenaire ne peut pas appliquer l’assiette forfaitaire. Par conséquent, les cotisations sont calculées sur les revenus bruts trimestriels, dès le 1er euro, selon les taux généraux.

(1) Ces taux sont de l’année 2020, ils peuvent évoluer d’une année à l’autre et en fonction des décision du gouvernement.

(Les montants sont arrondis, il peut y avoir une petite différence de quelques cents)

De quoi cotise-on ?

Type de cotisationBase de A à P en fonction de vos revenus trimestrielsTaux à la charge du VDITaux à la charge de la Société partenaire
Assurance MaladieBase entre A à P13%
Assurance vieillesse plafonnéeBase entre A à P6,90%8,55%
Assurance vieillesse déplafonnéeBase entre A à P0,40%1,90%
Allocations FamilialesBase entre A à P5,25%
Accident de travailBase entre A à P1,80%
Cotisation Logement (FNAL)Base entre A à P
Cotisation Logement (FNAL) supplémentaireBase entre A à P0,50%
Contribution solidarité autonomieBase entre A à P0,30%
CSG déductibleBase entre A à P6,80%
CSG + CRDS non déductiblesBase entre A à P2,90%
Versement Transport IDF 2Base entre A à P2,01%
Total des Cotisations17%33,31%
Ces données sont de l’année 2020

1er exemple d'illustration

Vous avez gagnez sur un trimestre : 100€ brut

Donc 100€ brut – 100€ abattement frais professionnel. Vous êtes exonéré des cotisations sociales VDI du trimestre. 

2ème exemple d'illustration

Vous avez gagnez sur un trimestre : 600€ brut

Calcul : 600€ brut – 150€ abattement frais professionnel = 450€. Donc, vous êtes de la tranche A, vous êtes exonéré pour le trimestre. 

3ème exemple d'illustration

Vous avez gagnez sur un trimestre : 1200€ brut

Calcul : 1200€ brut – 150€ abattement frais professionnel = 1050€. Donc, vous êtes de la tranche B, vous êtes prélevé de 17€ pour les cotisations. 

4ème exemple d'illustration

Vous avez gagnez sur un trimestre : 4000€ brut

Calcul : 4000€ brut – 10% d’abattement frais professionnel (soit 400€) = 3600€. Donc, vous êtes de la tranche K.
Par conséquent, l’assiette pour la base de calcul est de 2552€.
Sans rentrer dans le détail des % du type des cotisations, en appliquant globalement 17%.
Soit 2552 x 17% = 433,84€.  Donc vous êtes prélevé de 433,84€ pour les cotisations.

5ème exemple d'illustration

Vous avez gagnez sur un trimestre : 7000€ brut

Par conséquence, pas d’abattement frais professionnel
Donc, vous êtes de la tranche P.
Sans rentrer dans le détail des % du type des cotisations, en appliquant globalement 17%.
Soit 7000€ x 17% = 1190€.  Donc vous êtes prélevé de 1190€ pour les cotisations. 

Ces exemples sont à titre d’informations pour l’année 2020. Pour plus de détails et de précisions, informez-vous auprès de votre société partenaire ou à l’URSSAF.

En conclusion : l’activité du VDI en France est complètement légal et est règlementée depuis 1993.